Nouvelles

Résultats sondage - L'adoption de chats et de chiens au Québec lors de la pandémie de la COVID-19

L'adoption de chats et de chiens au Québec
lors de la pandémie de la COVID-19

Laval, le 7 décembre 2021. - Une nouvelle enquête de l’Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ) en pratique des petits animaux jette un éclairage intéressant sur les circonstances et les motivations de milliers de Québécois qui ont décidé d’adopter un chien ou un chat durant cette période.

Sondage sur le nombre de chats et de chiens au Québec

Le nombre de chats et de chiens au Québec a-t-il vraiment
augmenté depuis le début de la pandémie?

Laval, le 17 novembre 2021 — Un nouveau sondage Léger1 commandé par l’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux2 nous indique que pour la première fois au Québec, plus de la moitié des ménages (52 %) hébergerait un chat ou un chien. En légère hausse d’environ 200 000 animaux depuis le début de la pandémie, on estime qu’ils sont désormais plus ou moins 3 250 000 au Québec.

À noter que l’essentiel de cette augmentation provient de la forte croissance des chats présents dans 36 % des foyers comparativement à 31 % en janvier 20203.

La vague de sensibilisation à la détresse vétérinaire #NOMV (Not One More Vet)

De nombreux membres de la communauté vétérinaire élargie ont récemment changé leur photo de profil pour y ajouter le logo NOMV, qui signifie Not One More Vet, ou en français : pas un vet de plus. Cette initiative a vu le jour en 2014, peu de temps après le suicide de Dre Sophia Yin, une médecin vétérinaire dévouée et une sommité en Amérique du Nord, en comportement animal. 

 

3 entrées