Chez les chats et les chiens, les causes de douleur physique sont multiples et ne doivent pas être ignorées. Bien que la plupart des animaux, par instinct de survie, demeurent plus silencieux par rapport à la douleur ressentie, anatomiquement et physiologiquement, tout démontre qu’ils sont aussi sensibles que les humains.  
Voilà pourquoi les médecins vétérinaires mettent tout en œuvre afin d’aider, jour après jour, les propriétaires à mieux identifier ce qui peut engendrer de la douleur chez leur compagnon de vie. 

C’est d’ailleurs avec cet objectif bien précis que l’Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ) en pratique des petits animaux et la Fédération des associations francophones de vétérinaires pour animaux de compagnie (FAFVAC) sont fières de s’unir à l’International Veterinary Academy of Pain Management (IVAPM), pour participer activement au Mois de la sensibilisation à la douleur animale. 

Qu’il s’agisse d’arthrose, de problèmes urinaires, de gingivite, d’otite ou tout autre ennui susceptible de provoquer de la douleur et de réduire la qualité de vie de votre chat ou de votre chien, n’hésitez jamais à consulter votre médecin vétérinaire.  

Comme professionnels de la santé animale, ceux-ci sont formés pour détecter les manifestations et l’intensité de la douleur ressentie, diagnostiquer et enrayer la cause et surtout, apporter le soulagement que votre animal est en droit d’espérer.

Sachant que les animaux sont doués pour camoufler instinctivement les signes reliés à la douleur, les associations vétérinaires participantes, ainsi que leurs membres, mettent à la disposition des propriétaires de chiens et de chats des fiches visant à les aider à mieux déterminer si leur animal est souffrant.

 

Fiches à compléter afin de déterminer si votre chat ou votre chien est en douleur.

 
   
 
En cas de doute, imprimez les résultats et communiquez avec le médecin vétérinaire afin d’en savoir davantage.
 
 

Rappelons-nous, les animaux sont des êtres sensibles qui ressentent eux aussi la douleur.

Les médecins vétérinaires savent comment la prévenir et la soulager, n’hésitez jamais à les consulter !