Nouvelles

11-17 Septembre - Semaine nationale de l’assurance animale au Québec 

Articles - Image d'intro

L’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux, afin de souligner le 30e anniversaire de l’arrivée du premier programme d’assurance pour animaux au Canada, a décidé de mettre en place la première Journée nationale de l’assurance animale.

Semaine nationale de l’assurance animale au Québec 
Du 11 au 17 septembre 2022

Assurez-vous qu'il reste en santé!


Sachant que nos animaux peuvent parfois être fort téméraires, l’Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ) en pratique des petits animaux1 profite de la Semaine nationale de l’assurance animale pour inviter les propriétaires à tout faire afin de s’assurer que ceux-ci restent en santé.


D’ailleurs, pour parvenir à cet objectif, de plus en plus de propriétaires réfléchissent aux avantages que pourrait procurer l’acquisition d’une police d’assurance pour leurs petits compagnons.

Selon Naphia2, au Canada, à la fin de 2021, 432 533 chats et chiens bénéficiaient d’un contrat d’assurance, soit une augmentation de 22,7 % (11,1 % pour les chats et 26,5 % pour les chiens) par rapport à l’année précédente. C'est la plus forte augmentation des cinq dernières années, la moyenne pour cette période étant de 15,5 %.  On estime que 4,35 % des chiens sont assurés au pays contre 1,2 % des chats pour un total combiné de 2,74 %.

Que ce soit à la suite d’un banal accident, d’une grave maladie ou les conséquences normales du vieillissement, les occasions de se voir rembourser ses frais médicaux sont multiples. Même avec le meilleur suivi médical préventif, une alimentation de qualité ou une couverture vaccinale et parasitaire optimale, qui sait si un de ces jours votre compagnon ne tombera pas malade et que vous serez alors contraint de débourser des milliers de dollars pour lui sauver la vie. 

Au-delà de la certitude qu’il peut vivre en meilleure santé, nous constatons également que ces couvertures ont un impact majeur sur la réduction du nombre d’euthanasies trop souvent causées par une incapacité financière des propriétaires à assumer les frais médicaux reliés à des ennuis de santé ou d’accidents fortuits subis par leur animal.

Mais avant de vous lancer, prenez la peine de bien regarder les multiples contrats proposés afin de choisir celui qui convient le mieux à votre animal ; tous ne sont pas équivalents. Certains vous suggèreront un programme accident de base tandis que d’autres vous recommanderont des plans extrêmement élaborés, incluant une multitude de services connexes. 

Vous devez aussi savoir qu’il peut aussi y avoir des exclusions selon l’âge, la race de l’animal et les antécédents médicaux. Trouvez la couverture qui correspond à votre budget et à vos besoins. 

Au Québec, selon un sondage réalisé par l’AMVQ en 2020, 86 % des médecins vétérinaires estiment que les propriétaires de chats et chiens ne sont pas assez informés de l’existence des assurances pour animaux au Québec et 93 % croient que les propriétaires devraient prendre le temps de s’informer de la présence des diverses polices offertes.

N’hésitez donc pas à demander à votre médecin vétérinaire ou à un membre de son équipe médicale de vous donner des brochures d’information sur le sujet ou à vous mettre en contact avec les représentants des différentes compagnies. Des programmes d’essai sans frais sont même disponibles. 

Ensemble, assurons-nous d’avoir un animal en santé!


1. L’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux regroupe 1 000 médecins vétérinaires. Pour en savoir plus : www.amvq.quebec.

2. North American Pet Health Insurance Industry Report, State of the industry 2022. North American Pet Health Insurance Association (Naphia). Pour en connaître davantage : https://naphia.org/about-the-industry/


 
Retour