Catégorie Héros

L’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux a accueilli cette année, dans la catégorie « Héros », Tretiak, un croisé berger allemand et labrador de 3 ans, qui a sauvé la vie de ses maîtres alors que la demeure familiale était la proie des flammes.
 
ACTE D’HÉROÏSME :

M. Jean-Philippe Laroche et Mme Édith Cottenoir doivent leur vie à Tretiak, leur adorable chien. Dans la nuit du 23 au 24 février 2016, M. Laroche, qui s’était paisiblement assoupi sur le divan au rez-de-chaussée de la demeure du couple à Chicoutimi, est réveillé par son chien Tretiak alors que les flammes et la fumée engouffrent le sous-sol de la maison où dort Mme Édith Cottenoir.
 
Alors que les flammes prenaient de l’ampleur, Tretiak a commencé à s’agiter, il s’est mis à donner des coups de museau à son propriétaire tout en émettant des pleurs ce qui a réveillé M. Laroche qui croyait que son compagnon avait besoin d’aller à l’extérieur. Quelle fut sa surprise de découvrir la fumée qui montait de la cage d’escalier du sous-sol! En un instant, M. Laroche s’est ressaisi avec une seule pensée en tête, sauver sa conjointe qui était prise au piège par les flammes au sous-sol. Il a alors saisi un petit extincteur et s’est élancé vers les marches, pour découvrir que l’épaisseur de la fumée et la force des flammes ne lui permettraient pas d’atteindre Mme Cottenoir.
 
M. Laroche a alors décidé de s’élancer vers l’extérieur de la demeure afin d’atteindre la chambre grâce à la fenêtre du sous-sol. Puisque Tretiak adore jouer à la balle, M. Laroche a en permanence un bâton de baseball dans son véhicule. Il s’en est donc emparé pour fracasser la fenêtre, entrer dans la chambre et sortir son épouse. On peut donc dire que c’est doublement grâce à Tretiak que M. Laroche et Mme Cottenoir sont aujourd’hui avec nous indemnes de cette mésaventure!
 
Et M. Laroche est très conscient de cette réalité, lui qui avoue : « Sans notre chien, nous y serions restés tous les deux ».
 
Les détecteurs de fumée de la maison n’ont pas fonctionné ce fameux soir, et les pompiers sont unanimes, sans Tretiak, M. Laroche ne se serait pas réveillé, le monoxyde de carbone ayant rapidement empoisonné l’air de la maison. Tretiak, de son côté, s’en sort avec des blessures mineures, de petites brûlures sur le bout de son nez, probablement a-t-il essayé de s’approcher des flammes avant de réveiller son maître.
 
Nous serions tentés de penser que ce comportement héroïque de Tretiak se reflète chaque jour qu’il partage avec ses maitres, mais il n’en ait guère! En effet, Tretiak a peur de mille et une choses! Ses propriétaires disent n’avoir jamais compris pourquoi, mais ce chien héros a peur d’un simple bol de nourriture!
Cette histoire confirme sans aucun doute que le chien est le meilleur ami de l’homme.
 
Soulignons que la prestigieuse catégorie «Héros» du Panthéon souligne l’action d’un animal qui a permis de sauver ou de préserver la vie. L’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux est fière d’introniser Tretiak et de le compter dans sa promotion 2017.