Catégorie Compagnon

Ce prix souligne les actions bénéfiques d’un animal auprès de ses compagnons humains et de sa communauté.  Cette année, l’Académie de médecine vétérinaire du Québec est fière d’introniser dans la catégorie « Compagnon » Magie, un Coton de Tuléar de 5 ans, pour sa présence auprès des enfants atteints du cancer.
 
En 1998, deux infirmières du Centre hospitalier de l’Université Laval (CHUL), Mmes Marie Landry et France Bouchard, présentent un projet de zoothérapie en oncologie pédiatrique au Dr Pierre Déry, infectiologue et chef du département de pédiatrie.
 
Financé par la Fondation Maurice Tanguay, par Leucan Québec, par le comité des usagers du CHUQ et par l’Ordre régional des infirmières et infirmiers du Québec, le projet-pilote a été qualifié de succès sur toute la ligne.  Six mois après le début du projet, le taux de satisfaction des parents, des enfants et des infirmières est de 100 % !  En plus de faire beaucoup de bien aux enfants, aucune réaction allergique n’est survenue et aucune maladie n’a été transmise d’un chien à un petit patient.
 
Depuis l’implantation du projet-pilote en 1999, bien des choses ont changé. Après une année d’études et d’observation, le Centre Hospitalier Universitaire de Québec reconnaît les bienfaits d’un tel programme auprès de sa clientèle, ainsi que son aspect sécuritaire, et en recommande la continuité en annonçant officiellement la permanence du programme « La Magie d’un Rêve ». Avec l’ouverture du Centre Mère-Enfant du CHUL, la chambre de zoothérapie s’est modernisée et les diverses races de gros chiens qui ont participé au projet-pilote ont fait place aux petits Cotons de Tuléar dont la doyenne est Magie.
 
Le Coton de Tuléar est un chien blanc de petite taille qui fait environ 30 cm au garrot. Il a un poil hypoallergique, il aime les enfants et il a très bon caractère. Comme tous les chiens de sa race, Magie est une chienne très enjouée, active et d'une bonne humeur perpétuelle.  Elle a débuté sa carrière en 2001, à l'âge de 2 mois.  Elle a également eu quatre portées de petits chiots.
 
Puisqu’il faut avoir une confiance absolue en ces chiens qui passent des journées entières presque seuls avec les enfants atteints de cancer et leurs parents dans une chambre spécialement aménagée, un protocole d’éducation canin a été développé spécifiquement pour le programme « La Magie d’un Rêve ». Dès leur jeune âge, les chiots sont socialisés et exposés à différents événements avec lesquels ils devront composer dans leur profession de thérapeute.  Tout d’abord, ils fréquentent la garderie en milieu familial de madame Harbour, diplômée en éducation spécialisée et en élevage canin. Ainsi, ils sont exposés fréquemment (quelques jours par semaine) à la présence de six enfants de 2 à 5 ans, sur une période consécutive de huit heures. Madame Harbour utilise ces occasions pour évaluer différents comportements et attitudes essentielles à un bon chien en zoothérapie soient : l’absence d'agressivité, l’interaction avec l'enfant, le goût du jeu, leur capacité d'affection, leur capacité de calme prolongé et la sensibilité aux bruits.
 
Pour éviter qu’ils ne s’attachent trop à leur maître et qu’ils souffrent ensuite d’anxiété de séparation, chaque chien a deux familles d’accueil. La famille principale de Magie est celle de Mme Marcelle Arseneault et M. Pierre Verret mais sa garde est partagée aussi avec Mme Céline Drouin qui a deux filles d'âge scolaire.   Ils sont amenés très tôt à l'hôpital pour de courtes périodes, afin de les intégrer lentement au programme.  En général, les chiots commencent leurs visites à l'hôpital et à la garderie dès d'âge de 2 mois.  Ils sont toilettés fréquemment et sont vaccinés et examinés par les médecins vétérinaires associés au programme, qui s'assurent de leur état de santé maximale et surtout, qu'ils ne puissent pas transmettre de parasites ou d'infections aux enfants.
 
Enfin, lorsqu'ils sont intégrés au programme de zoothérapie, les Cotons de Tuléar passent une journée complète avec un enfant dans une chambre spécialement aménagée.  Celle-ci a été conçue de façon à recréer une ambiance chaleureuse et familiale.  Les enfants y reçoivent leurs soins médicaux et peuvent s'y reposer et s'amuser en compagnie du chien.  Ils peuvent aussi jouer à des jeux vidéo, lire, parler au téléphone, écouter de la musique ou faire des travaux scolaires.  Le chien participe aux diverses activités avec l'enfant, s’amuse, reçoit des caresses et dort avec son petit compagnon.
 
La présence de l’animal permet à l’enfant de développer son sens des responsabilités et de se sentir utile à quelqu’un, tout en fournissant un sentiment de sécurité émotionnelle.  Par sa présence, le chien stimule l'interaction sociale et diminue ainsi l'ennui et l'isolement.
 
C’est Mme Marie Landry, infirmière en pédiatrie depuis trente ans et ancienne éleveuse de golden retrievers, qui élève ces perles rares, parfaites pour la zoothérapie.  Depuis deux ans, le support financier est entièrement assuré par Leucan Québec.
 
C’est un projet formidable qui demande beaucoup d’organisation, de temps et d’implication de la part du personnel.  Plusieurs autres hôpitaux se sont montrés intéressés par ce programme de zoothérapie, mais ils éprouvent encore certaines craintes à l’implanter dans leur milieu auprès de la clientèle pédiatrique.  Leucan entend bien continuer à supporter et à promouvoir le programme « La Magie d’un Rêve » et aimerait bien répandre les Cotons de Tuléar dans ces autres hôpitaux qui soignent les enfants atteints de cancer.