« Compagnon »

Catégorie « Compagnon »

Ce prix souligne les actions bénéfiques d’un animal auprès de ses compagnons humains et de sa communauté.  Cette année, l’Académie de médecine vétérinaire du Québec est fière d’introniser dans la catégorie « Compagnon » Boston, un labrador de 2½ ans, pour l’assistance qu’il offre à son maître depuis plusieurs mois.
 
Suite à un accident d’automobile survenu en 1991, M. Normand Lefebvre, qui était joueur d’hockey professionnel à cette époque, perd à jamais l’usage de ses membres inférieurs, devenant ainsi paraplégique.  Après les longues étapes habituelles de réhabilitation, il découvre en 1993 le programme de chien d’assistance de la Fondation Mira et y reçoit un premier chien, un magnifique labernois portant le nom de Juin.  En novembre 2003, la Fondation Mira lui fait rencontrer Boston, un labrador blond de 2½ ans.  Deux semaines plus tard, à la fin des classes, ils sont repartis ensemble et depuis, ils sont devenus des partenaires inséparables.
 
Au fil des jours, Boston remplit les fonctions habituelles d’un bon chien d’assistance mais en plus, il ne cesse d’épater son maître.  Ainsi, il adore transporter le bois de chauffage, tirer le bac de récupération, entrer les sacs d’épicerie dans la maison, sans oublier qu’il transporte toujours le sac à dos de monsieur Lefebvre d’un endroit à l’autre.
 
Depuis quelques années, monsieur Lefebvre s’implique auprès de la Fondation Mira en sensibilisant les jeunes du milieu scolaire et en participant à de nombreuses autres activités.  Boston est toujours présent dans les écoles lorsque monsieur Lefebvre y rencontre les élèves et il est la preuve vivante de l’œuvre de la Fondation Mira.  Boston ne rechigne jamais pour faire l’étalage de son entraînement lors d’une bonne démonstration, ce qui ravit toujours les jeunes.
 
Et après ce dur travail, tant pour Boston que pour son maître, quoi de mieux qu’une bonne partie de golf où Boston, devenu « caddy », se permet enfin de se dégourdir les pattes en rapportant la balle, le tee et le drapeau et ce, au grand bonheur de monsieur Lefebvre.
 
Rappelons que les chiens d’assistance reçoivent une formation spécifique à la Fondation Mira afin d’aider les gens dans leur quotidien en prolongeant leurs activités motrices.  Avec l’aide constante de leur chien, ces gens profitent d’une plus grande autonomie car ils ne requièrent plus constamment l’aide d’une autre personne.  Les chiens d’assistance exercent de façon sécuritaire trois fonctions spécifiques : la préhension, l’appui et la traction.  La préhension consiste à ramasser des objets et à les rapporter à son maître.  L’appui ou le support permet à la personne de s’appuyer sur son chien pour se déplacer de son lit à son fauteuil roulant, ou de son fauteuil roulant à la banquette d’une automobile.  Enfin, la traction permet au chien de tirer le fauteuil roulant manuel pour l’aider à franchir une bordure de trottoir ou encore, pour monter sur une rampe d’accès ou une côte.
 
Selon les dires de monsieur Lefebvre, Boston a complètement transformé sa vie car il lui a non seulement permis de retrouver son autonomie et sa liberté mais il lui a redonné le goût de bouger et d’agir.  Sa présence constante le stimule et le sécurise.  Ils sont plus que deux bons amis.