La 8e édition de la Semaine nationale de la stérilisation animale au Québec aura lieu du 23 au 29 février 2020. 
 
En 2013, l’Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ) en pratique des petits animaux a créé la Semaine nationale de la stérilisation animale au Québec (SNSAQ). L’objectif était de sensibiliser les représentants du gouvernement et les élus municipaux à la nécessité de voter des lois et règlements incitant à la stérilisation animale au Québec, en particulier, celle des animaux errants ou vivants dans les refuges. 
 
Afin que le message soit entendu, les intervenants de tous les milieux (médecins vétérinaires, techniciens en santé animale, sociétés protectrices des animaux, refuges, associations de défense des animaux, organismes d’adoption des animaux, instances gouvernementales et municipales) furent donc invités à y participer, chacun à leur manière.
 
Au fil des années, dans le cadre de la SNSAQ, des centaines de médecins vétérinaires et de techniciens en santé animale ont donné généreusement de leur temps afin de stériliser des milliers d’animaux abandonnés. Des centaines de reportages et de témoignages dans tous les médias ont également contribués à propager et supporter l’appel de l’AMVQ.
 
Rappelons que l’AMVQ prône fermement la stérilisation des chats, des chiens et autres animaux de compagnie n’étant pas destinés à faire partie d’un programme de reproduction responsable. Par cette prise de position, l’AMVQ souhaite sensibiliser le public à l’importance de la stérilisation dans le cadre d’une adoption responsable. Le respect de l’animal et de son bien-être sont tous deux essentiels à la réduction du nombre de naissances d’animaux engendrant une surpopulation. 
 
L’AMVQ se réjouit aussi de constater que les efforts investis auprès des décideurs, au cours des dernières années, semblent porter fruit. En effet, de nombreuses municipalités ont adoptés des règlements visant la stérilisation obligatoire des chats et des chiens.
 
L’AMVQ désire souligner que les études prouvent que les individus stérilisés gagnent de nombreux avantages du point de vue de la santé et que les bienfaits de la stérilisation surpassent largement les désavantages. Toutefois, il est important de savoir que certaines situations peuvent être favorables au report de la stérilisation et qu’ultimement ce sera au médecin vétérinaire d’en prendre la décision avec l’accord du propriétaire. 
 
L’AMVQ rappelle que l’âge idéal de la stérilisation varie en fonction de chaque espèce, de la race et même de la particularité de certains individus. À cet effet, le médecin vétérinaire demeure le professionnel le mieux qualifié pour conseiller le propriétaire de l’animal, l’inciter à faire stériliser son animal et le sensibiliser aux responsabilités entourant la reproduction (frais lors de complications, difficultés à trouver un foyer pour chaque rejeton, surpopulation…).
 
L’AMVQ considère que la stérilisation des petits animaux est une forme de respect de la vie animale. En effet, en limitant le nombre de naissances d’animaux, nous pourrions ainsi réduire le la quantité d’animaux — en pleine santé — qui doivent être éliminés dans les cliniques vétérinaires et les refuges déjà surchargés.
 
Malheureusement, encore trop d’animaux et en particulier de chats se retrouvent à la rue. C’est pourquoi la Semaine nationale de la stérilisation animale au Québec reste pertinente, car la stérilisation, demeure et ce, plus que jamais, une des solutions à la diminution des abandons. 
 
Un grand merci à tous ceux qui au cours de Semaine nationale de la stérilisation animale au Québec donneront généreusement de leur temps pour réaliser une bonne StérilisACTION ! Pour en savoir plus, consulter notre page Facebook.