L’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux rappelle qu’en matière de prévention des tiques, des moustiques et des autres parasites, il est essentiel de s’assurer que votre chien est entre bonnes mains.
 
En raison du réchauffement climatique, le nombre de chiens testés positifs aux maladies de Lyme et des vers du coeur n’a cessé d’augmenter au cours des dernières années. Une nouvelle réalité à laquelle nous devrons nous adapter sans pour autant nous résigner. 
 
Dans tous les cas, la prévention par une médication appropriée est la meilleure solution. À quelques jours du retour du véritable beau temps, nous vous invitons à consulter votre médecin vétérinaire ; il sera en mesure de bien vous conseiller concernant les véritables risques qu’encourt votre chien et les meilleures méthodes pour y faire face.