Les vétérinaires spécialistes, de plus en plus recherchés au Québec!
 

Au Québec, environ 1 500 vétérinaires généralistes ont la responsabilité de veiller quotidiennement au maintien de la santé de millions de chats et de chiens. Leur solide formation universitaire, tout comme l’ensemble de leurs connaissances et l’expérience acquise au fil du temps leur permettent ainsi de toucher tous les aspects de la médecine des petits animaux.
 
Malgré cela, dans certains cas plus complexes, il arrive que le recours à des médecins vétérinaires spécialistes devienne indispensable et parfois urgent.
 
Actuellement, ils sont à peine une centaine pour couvrir les 18 spécialités officiellement reconnues par l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec et combler, à la grandeur du territoire québécois, la demande accrue des propriétaires d’animaux pour des soins spécialisés. 
 
À cela s’ajoutent des défis de recrutement au sein même de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal afin d’instruire la relève de demain.
 
Au cours de la prochaine décennie, la médecine vétérinaire spécialisée connaîtra un essor sans précédent. Pour assurer un développement sain et répondre aux exigences sans cesse croissantes, l’Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ) en pratique des petits animaux incite tous les intervenants du milieu, la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal, l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec et l’Office des professions du Québec, à unir leurs efforts. Leurs objectifs communs : former plus de médecins vétérinaires spécialistes, faciliter la reconnaissance des diplômes étrangers et reconnaitre la vingtaine d’autres spécialités qui demeurent toujours absentes dans notre province.  Il s’agit d’un magnifique défi qui permettra à la médecine vétérinaire du Québec de poursuivre dans la voie de l’excellence, celle qui la caractérise.